Gisèle Savard-Lalonde

Langue parlées français, anglais

Bio

  • Biographie

    Ayant étudié à l’Université Saint Paul, Gisèle a obtenu une maîtrise en Théologie Pastorale. Pour se délasser du labeur dont la vie étudiante exige, elle se détendait dans ses peintures à l’huile. Ses peintures furent un outil pour exprimer ce dont elle essayait de communiquer. Les étudiants étaient ravis de pouvoir profiter des œuvres de Gisèle. L’université lui a demandé de faire un vernissage et depuis ce temps, ses œuvres furent exposées non seulement à Ottawa, mais aussi à la maison des arts d’Embrun.

    Les professeurs d’art qui ont influencé Gisèle furent Sœur Rita l’Abbé, Henry Van Finkle et Gertrude Miron. Ils aimaient la passion et l’amour qui émanaient des toiles de Gisèle. En voyant la beauté partout, notre artiste a été choyée de pouvoir peindre des scènes de notre beau pays, d’Iqaluit, à Victoria à Terre Neuve. Elle a aussi admiré la beauté de l’Amérique du Sud, et même en Europe. Ses clients sont ravis des tableaux qu’ils et elles se procurent. Gisèle remarque que les jeunes et adolescents semblent apprécier énormément ses oeuvres.

    Emerson écrit : « Nous voyageons le monde pour découvrir la beauté, mais nous devons la porter dans le plus profond de notre être, sinon nous ne la trouverons pas. » Gisèle est très humble devant cette beauté, elle essai de la découvrir dans chaque coup de pinceau. Elle peint afin que toute personne se découvre et trouve une paix intérieure devant ses œuvres.